LE FIL

Coupes du Monde et de Champagne

Taittinger, sponsor officiel partout, sauf en France

Mardi 11 février 2014 par Alexandre Abellan

Coupes du Monde et de Champagne : Taittinger, sponsor officiel partout, sauf en France

ANPAA : 1-Taittinger : 0. La victoire de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) est sans appel, et il n'y aura pas de prolongations pour la maison familiale Taittinger, désormais disqualifiée de tout support à la Coupe du Monde sur le territoire français. L'été 2013 était pourtant prometteur pour la maison de Reims, qui devenait le fournisseur officiel de champagnes de la prochaine Coupe du Monde de football (juin-juillet 2014 au Brésil). S'enorgueillissant de son sponsoring prestigieux, l'entreprise de Reims se préparait à placer son année 2014 sous le signe du ballon rond. Le Tribunal de Grande Instance de Paris en a décidé autrement, venant d'interdire aux champagnes Taittinger « de faire sur le territoire français et accessible en France toute publicité faisant référence aux événements de la Coupe du Monde de football ».

A l'origine de ce jugement se trouve une plainte de l'ANPAA, contre la campagne publicitaire des champagnes Taittinger, lancée pour le match France-Ukraine du 19 novembre 2013. Jouant sur cette dernière chance pour les Bleus de concourir au Mondial, la maison champenoise avait inséré dans la presse quotidienne des encarts « Taittinger déjà qualifié pour le Brésil » avant le match, puis « Bravo les Bleus ! Quand les Ballons pétillent » après à la victoire française (3-0). Jugeant ces publicités « incitatives à la consommation d’alcool » et en infraction avec le « contenu autorisé dans une publicité en faveur des boissons alcooliques », l'ANPAA se félicite d'avoir eu gain de cause (et gagné 10 000 euros « d'indemnisation à titre de dommages et intérêts »). Gardant consciencieusement le temple de la Loi Evin, l'ANPAA revendique également l'aspect préventif de son assignation en référé, afin d'éviter toutes « publicités mêlant événement sportif, victoire et boissons alcooliques [...] sur le territoire français durant la Coupe du Monde à venir ».

L'emblème « Taittinger Champagne officiel de la coupe du Monde de la FIFA 2014 » sera donc banni cet été, ce qui pourrait poser problème lors de la diffusion des matches. Tracas que l'autre vin sponsor de la compétition (Lidio Carraro) ne devrait pas connaître. Un paradoxe que le sénateur de l'Aude Roland Courtaud (PS) soulignait récemment dans son plaidoyer pour « distinguer le vin des autres boissons alcooliques », notamment dans le cadre publicitaire (cliquer ici pour en savoir plus). De l'autre coté de l'échiquier politique, le député parisien François Fillon (UMP) semblait en convenir lors de sa récente visite à la Villa Cahors Malbec. L'ancien premier ministre estimait vendredi dernier que « sur la question de la publicité, je pense qu’il faut qu’on trouve un bon équilibre et pour le moment on ne l’a pas trouvé, parce que nous avons toujours été dans une démarche de protection [...], qui est naturelle, mais on a sans doute été trop loin ».

 

 

 

[Photo : aperçu des « publicités illicites » de Taittinger parues le 19 novembre (Alexandre Abellan)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé