LE FIL

Beaujolais

Contrats fonciers et pluriannuels entre le Cellier des Saint-Etienne et le négoce

Mercredi 15 janvier 2014 par Alexandre Abellan

Beaujolais : contrats fonciers et pluriannuels entre le Cellier des Saint-Etienne et le négoce

Société d'acquisition de foncier viticole fraîchement fondée, BCD Développement a l'ambitieuse volonté de (dé)montrer au vignoble du Beaujolais (voire au-delà) que la déprise viticole et les difficultés de valorisation de ses AOC ne sont pas des fatalités. Réunissant deux négociants (Georges Dubœuf et Boisset la Famille des Grands Vins) autour de la cave coopérative du Cellier des Saint-Etienne (Saint-Etienne-des-Oullières), l'association se donne « la volonté de relancer les métiers de la viticulture » pour Gérard Large (gérant de BCD, également vice-président et responsable commercial de la cave coopérative).

Pour se faire, la structure a dans sa boîte à outil des fermages par contrat foncier et des débouchés pluriannuels assurés par contrat commercial. Pour alimenter son premier dispositif, BCD se donne pour objectif d'acquérir 100 hectares de vignes, essentiellement auprès des sociétaires du Cellier des Saint-Etienne n'ayant pas de succession. Le second outil permet d'assurer la bonne reprise de ces parcelles, grâce à un « contrat commercial de cinq ans qui, tout en étant calé sur les cours syndicaux, permet d'assurer la rentabilité de l'exploitation. Nous avons abandonné la fluctuation des cours en euros par hectolitre pour travailler avec un chiffre d'affaires en euros par hectare » explique Gérard Large. Finançant à 90 % ces achats internes de foncier, le négoce s'assure au passage un sourcing à un cours quasi-linéaire. Souhaitant avoir une valeur d'exemple, la structure BCD pourrait également s'ouvrir à d'autres négociants de la région.

Le Cellier des Saint-Etienne regroupe aujourd'hui 240 sociétaires pour 415 hectares (soit un potentiel de production de 22 000 hectolitres). La maison Boisset La Famille des Grands Vins réalise un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros, celui de la maison Georges Dubœuf est de 60 millions d'euros.

 

 

[Photo : Laurent Bessy (président du Cellier des Saint-Etienne), Franck Dubœuf (directeur général de la maison Georges Dubœuf), Gérard Large, Georges Dubœuf (président de la maison Georges Dubœuf) et Jean-Claude Boisset (Boisset la Famille des Grands Vins)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé