Accueil / / Réglementation de la production de vins californiens : amende record et imbroglio

Réglementation de la production de vins californiens : amende record et imbroglio

Par Eva Dujardin Le 08 août 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Réglementation de la production de vins californiens : amende record et imbroglio
P
ropriétaire de Caymus Vineyards, Chuck Wagner vient d’être condamné à verser 1 million de dollars pour la violation d'ordonnances du réglement viticole californien. Sa ligne d’embouteillage de Rutherford (Napa Valley) aurait notamment produit 20 fois plus de bouteilles que sa production autorisée. Selon le Wine Spectator, Caymus Vineyards aurait produit l’année dernière plus de 75 000 hectolitres de vins, contre 3 800 hl autorisés. D’après le comté de Napa, ce ne sont pas les seules règles que le domaine aurait enfreintes. Caymus Vineyards a également agrandi ses installations en construisant des immeubles de bureau. Or les ordonnances vinicoles de Napa (WDO) définissent et limitent ce que les caves peuvent faire en termes d'activité commerciale. La WDO délivre des permis d'utilisation pour chaque type de wineries, définissant ainsi sa capacité maximale de production. Mais les conditions d'attribution de ces permis restent complexes et confuses.
La ligne de défense de Chuck Wagner est l'esquive, annonçant que « plutôt que de s'engager dans un long débat avec eux, nous voulons continuer nos affaires… » Selon lui, la définition de la production par la WDO n'est pas suffisament claire. Certains vignerons estiment que la mise en bouteille ne devrait pas entrer en compte dans la définition de la production, alors que la WDO la prend en compte. Chuck Wagner explique son excès de production par le fait qu'il possède d'autres domaines, mais que tous ses vins sont mis en bouteille au domaine Caymus. Agacé par ces règles, il a décidé de construire une nouvelle usine de production à Fairfield (comté de Solano), avec une capacité de production de 190 000 hl, pour à terme y mettre tous ses vins en bouteilles.
En attendant, Caymus Vineyards dispose de deux ans pour s’acquitter de son amende (la plus importante jamais versée par un établissement vinicole du comté de Napa) et de cinq ans pour ramener ses activités en conformité avec les lois du comté.
 
 
[Source : Wine Spectator ; Photo : Caymus Vineyards]
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (1)
Norbert Le 09 août 2013 à 14:54:39
Eh oui, quand on se lamente sur l'exc?s de r?glementation en Europe, il ne faut pas oublier qu'au pays du capitalisme lib?ral cela peut ?tre bien pire, surtout en mati?re agricole!
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé