Accueil / Commerce/Gestion / Faute de débouchés américains, Treasury Wines va détruire et brader ses stocks de vieux vins

Faute de débouchés américains, Treasury Wines va détruire et brader ses stocks de vieux vins

Par Alexandre Abellan Le 18 juillet 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Faute de débouchés américains, Treasury Wines va détruire et brader ses stocks de vieux vins
A

ncienne branche vin du groupe australien Foster, Treasury Wine Estates vient d'annoncer « travailler avec ses principaux distributeurs de vins aux Etats-Unis, afin de résoudre le problème des excés de stocks qui vieillissent et se dégradent ». La principale action de ce plan est de détruire les stocks les plus anciens, « seuls les vins les plus récents et qualitatifs sortant du lot sur le marché américain ». Cette mesure radicale devrait coûter 35 millions de dollars australiens (soit plus de 26 millions d'euros). Afin d'éponger les stocks restants, TWE compte également investir dans des opérations supplémentaires de rabais 40 millions AUD (30 millions €).

Faite le 15 juillet auprès de la bourse australienne ASX, ces déclarations ont été critiquées par la presse australienne et ont attisé l'inquiétude des actionnaires. Profitant d'une conférence technique de la filière australienne ce 17 juillet où il intervenait, David Dearie (PDG de Treasury Wine Estates) est revenu longuement sur « la douloureuse, mais nécessaire, décision de résoudre les problèmes de stocks et de vins en vrac aux Etats-Unis ». Ne cherchant pas à faire machine arrière, il s'est dit convaincu que ces décisions « renforcent, plus qu'elles n'affaiblissent » la place de TWE sur le marché américain.

Tirant le bilan des erreurs passées, il juge que « toute la filière a été coupable de la banalisation du vin australien, aboutissant à l'érosion de la valeur de nos marques ». C'est afin de maintenir et développer les marques de TWE (Penfold, Beringer...) que David Dearie rejette l'idée de revendre les stocks au lieu de les détruire. En 2012, TWE aurait exporté 1,12 millions d'hectolitres de vins aux Etats-Unis. La restructuration des stocks américains de TWE devrai réduire de 160 millions AUD le chiffre d'affaires de l'entreprise sur l'année 2014. D'après les estimations, TWE aurait réalisé un chiffre d'affaires de 216 millions AUD en 2012.

 

[Photo de David Dearie : TWE]

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé