LE FIL

Vins d'Alsace

Robert Dietrich prend la présidence d'une Interprofession divisée

Vendredi 05 juillet 2013 par Alexandre Abellan

Vins d'Alsace : Robert Dietrich prend la présidence d'une Interprofession divisée

Cette année le Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace fête ses 50 ans d'existence et les 60 ans de la route des vins d'Alsace. Mais lors de la dernière Assemblée Générale, l'humeur n'était pas aux célébrations mais aux règlements de compte entre représentants de la production. Si le négociant Robert Dietrich (caves Dietrich & Fils) a été élu à l'unanimité à la présidence du CIVA, son prédécesseur, le vigneron Rémy Gresser (domaine Rémy Gresser), a surpris en prenant à partie certains cadres de l'Association des Viticulteurs d'Alsace. Il leur reprochait notamment leur bilan et leur volonté de contrôle. Cette mésentente s'est cristalisée lors de l'élection du collège de la production au conseil de direction du CIVA. L'AVA avait déposé 6 candidatures, alors que les 6 sièges étaient répartis selon l'usage entre l'AVA, la coopération et le Syndicat des Vignerons Indépendants d'Alsace (dont Rémy Gresser est membre).

Ce surplus de proposition de candidats et les statuts n'étant pas assez précis concernant cet état de fait, le statu quo a été décidé par les membres du CIVA pour clarifier la situation et apporter une réponse juridique avant le 15 septembre. Au-delà de ces tensions, inhabituelles dans le vignoble alsacien, la feuille de route du nouveau président du CIVA est de travailler à la construction d'une image forte pour les vins alsaciens. « Ce qui passe par une meilleure lisibilité de l’ensemble de la gamme et par une communication adéquate. Il faut que la diversité des Vins d’Alsace soit notre force et que le consommateur retrouve dans la bouteille la qualité qu’il recherche » ajoute Robert Dietrich.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé