LE FIL

Allergènes dans les vins

L’ICV propose une méthode de dosage

Lundi 01 juillet 2013 par Michèle Trévoux

Allergènes dans les vins : l’ICV propose une méthode de dosage

Depuis le 29 juin 2012, la réglementation européenne impose de mentionner sur l’étiquette les substances allergènes présentes dans le vin. Sont concernées la caséine et l’albumine d’œuf, utilisées pour coller les vins. Pour répondre à cette nouvelle exigence, le groupe ICV propose des analyses spécifiques, qui permettent de s’affranchir de cette contrainte réglementaire et de garantir l’absence de trace de ces produits de collage auprès des metteurs en marché.

« Nous nous sommes aperçus que sur des vins traités à la caséine ou à l’albumine d’œuf, on ne retrouve que très rarement ces produits dans les vins après le traitement. Sur les 200 analyses que nous avons réalisées depuis juillet dernier, seuls dix vins avaient des teneurs qui nécessitaient la mention sur l’étiquette », précise Christine Dodsat, responsable du laboratoire de l’ICV à Maurin. Le dosage des allergènes s’effectue par la méthode d’analyse immuno-enzymatique (test type Elisa). La dose limite de détection est de 0,25 mg/l qui correspond au seuil au-dessus duquel la mention de l’allergène est obligatoire. Les résultats peuvent être fournis sous 5 jours.

 

 

[Illustration : Vitisphere]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé