LE FIL

Lutte contre l'alcoolisme

L'agence du médicament donne sa chance au baclofène

Mardi 04 juin 2013 par Alexandre Abellan

Lutte contre l'alcoolisme : l'agence du médicament donne sa chance au baclofène

Qualifié de « pilule de l'espoir contre l'alcoolisme » par le professeur Olivier Ameisen, le baclofène va recevoir une recommandation temporaire d'utilisation pour les trois prochaines années. C'est ce qu'à indiqué ce 3 juin, le professeur Dominique Maraninchi (directeur général de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament) lors d'un colloque dédié au baclofène comme moyen de lutte contre l'alcoolo-dépendance.

Prescrit pour le traitement des contractures musculaires (cette autorisation de mise sur le marché date de 1975), le baclofène avait été autorisé au cas par cas par l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé en avril 2012. Désormais, la recommandation temporaire d'utilisation de l'ANSM permettra de couvrir plus généralement les « prescriptions non conformes à l’autorisation de mise sur le marché », ce qui témoigne que le « rapport bénéfice/risque du médicament est présumé favorable ».

Les autorités médicales restent cependant réservés sur les effets du baclofène, l'AFSSAPS maintenant son avis que « l’efficacité du baclofène dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance n’est pas encore démontrée à ce jour ». L'AFP rapporte que deux essais cliniques de baclofène sont en cours. D'autres molécules sont également en cours de développement, comme le nalméfène.

 

 

[Photo de Dominique Maraninchi : ANSM]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé