Accueil / / Cépages résistants : la recherche suisse propose sa vigne du futur

Afin de moderniser le patrimoine viticole qu'est devenu le gamaret, les chercheurs de Changins...
Cépages résistants : la recherche suisse propose sa vigne du futur

Par Alexandre Abellan Le 14 mai 2013
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cépages résistants : la recherche suisse propose sa vigne du futur
L

'Agroscope de Changins (Nyon) vient d'annoncer le « premier cépage multirésistant profilé pour la viticulture du futur ». Depuis 15 ans les chercheurs suisses travaillent à l'obtention du Divico, nouveau cépage rouge résistant aux maladies cryptogamiques : mildiou, oïdium et pourriture grise. Leur but affiché était de trouver un successeur au gamaret, cépage rouge issu d'un croisement entre le gamay (cépage noir) et le Reichensteiner (cépage blanc allemand). Obtenu dans les années 1970 à Changins, le gamaret représente aujourd'hui 403 hectares de vignes suisses (soit 2,7 % du vignoble helvète).

Afin de moderniser le patrimoine viticole qu'est devenu le gamaret, les chercheurs de Changins l'ont croisé avec le Bronner, cépage blanc résistant à l'oïdium et au mildiou, obtenu en Allemagne par l'Institut de Freiburg. Grâce à une sélection rigoureuse, le cépage IRAC 2091 a été retenu, présentant de fortes résistances au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise. Délaissant son nom de code, cette variété a depuis été baptisée Divico, en souvenir du chef helvète qui défit les armées de Jules César lors de la bataille antique d'Agen.

L'Agroscope précise que les aptitudes culturales de sa nouvelle variété ne s'arrêtent pas à sa résistance aux maladies cryptogamiques, avec une vigueur élevée, une productivité moyenne et un potentiel oenologique intéressant, avec des couleurs prononcées et une palette aromatique typée. Des essais à la vigne et en caves sont annoncés en Suisse romande et dans le Tessin pour consolider ces premiers résultats.

Livré dès 2015 aux pépiniéristes, le Divico ne sera pas diffusé avant la campagne 2017-2018. Le cépage suisse n'est donc pas (encore) présent dans le Catalogue de l'ICV des cépages résistants.

 

 

[Photo : Divico, Agroscope de Changins]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé