Accueil / Commerce/Gestion / Vins de Bourgogne : des performances de valorisation dépassant les records d'avant-crise

Vins de Bourgogne : des performances de valorisation dépassant les records d'avant-crise

Par Alexandre Abellan Le 21 mars 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vins de Bourgogne : des performances de valorisation dépassant les records d'avant-crise
L

e vignoble bourguignon vient de fixer un nouveau record de valorisation en 2012, avec un prix moyen à l'export de 7,74 € la bouteille de vin (+3 % par rapport à 2011). Pour comparaison, le prix moyen d'une bouteille de vin d'appellation hors Champagne était de 5,62 euros à l'export (d'après la FEVS). D'après le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB), 95,6 millions de flacons bourguignons ont été exportés en 2012, pour un chiffre d'affaires de 740,4 millions d’euros (+6,2 % et + 9,5% par rapport à 2011).

Le BIVB précise que ces performances « sont portées à la fois par les vins blancs (+ 5% en volume et + 8% en valeur), les vins rouges (+ 2% et + 9%), mais aussi par le Crémant de Bourgogne ». En 2012, la Bourgogne établit également un record de chiffre d'affaires à l'export (+3 % par rapport à 2007). Malgré la petite récolte 2012 et la hausse des cours, la région présente ainsi une évolution plus équilibrée que les tendances nationales. Globalement, les hausses d'exportation des vins tranquilles d'AOC françaises étaient nettement plus importantes en valeur (+12,1 %) qu'en volume (+5,9%).

Comptant pour 75% du chiffre d'affaires export de la Bourgogne, les 8 premiers marchés du vignoble sont dominés par les Etats-Unis (+3,5 % en volume, +6 % en valeur) et le Royaume-Uni (+ 2 et +11,5 %). Avec de fortes croissances (+16 et +20 %), le Japon est devenu en 2012 le troisième marché export des vins Bourgogne. Après une « année exceptionnelle », comme l'estimait à juste titre Louis-Fabrice Latour. La zone Chine et Hong Kong est également devenue le quatrième client de vins de Bourgogne en valeur. Le Canada (+ 9% et + 12,5%) vient ensuite, suivi par les marchés européens traditionnels : Allemagne, Belgique, Suisse et Luxembourg. Le BIVB souligne également le fort dynamisme de la Suède, qui consomme désormais plus de vins bourguignon que l’Allemagne.

 

 

[Illustration : bourgeon de vigne au printemps, BIVB]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé