Accueil / / Héléne Hovasse : "2011 aura marqué le tournant du marché chinois pour les vins et spiritueux français"

Héléne Hovasse : "2011 aura marqué le tournant du marché chinois pour les vins et spiritueux français"

Par Vitisphere Le 12 mars 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Héléne Hovasse :
D

urant le dernier salon Millésime Bio, Hélène Hovasse (directrice du pôle agroalimentaire d'UbiFrance en Chine) revenait sur les perspectives du marché chinois. Elle souligne que "la balance commerciale chinoise est déficitaire pour le secteur agroalimentaire. La France est d'ailleurs le premier fournisseur européen de la Chine, avec 2,8 % des importations alimentaires. 60 % des expéditions alimentaires françaises vers la Chine sont constituées de vins et spiritueux. Pour le cas de Hong-Kong, cette part des vins et spiritueux atteint 80 %, il s'agit d'un marché particulier de ré-exportation. 2011 était une double année de rupture. C'était la première fois que la Chine dépassait le Japon pour les expéditions françaises de vins et spiritueux. C'était également la première fois que le marché chinois importait plus de vins que de cognacs."

"Le consommateur chinois reste avant tout tourné vers les spiritueux, le vin est une boisson alcoolisée parmi d'autres (alcools blancs, bières...). Mais le gouvernement chinois pousse à la consommation (et à la production locale) de vin, dans une optique de santé publique et d'économisation du riz. Actuellement le marché reste peu mûr et très peu diversifié, il est essentiellement tourné vers les rouges (95 % des volumes importés). La communication sur le marché chinois doit être axée sur la santé, le French Paradox étant un argument de poids, et sur la sécurité des modes de production français."

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé