Accueil / / Yves Dietrich : "pour les vins bio, il faut veiller au développement équilibré de la production et de la consommation"

Yves Dietrich : "pour les vins bio, il faut veiller au développement équilibré de la production et de la consommation"

Par Vitisphere Le 05 février 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Yves Dietrich :
L

ors du salon Millesime Bio, Yves Dietrich (président du comité des vins bio de l'INAO et viticulteur en Alsace) revenait sur le développement soutenu de la viticulture biologique en France. Les surfaces ayant été multipliées par 20 en 20 ans, elles représentent 7,4 % du vignoble français. « Les exigences à court terme du Grenelle sont donc atteintes » commente Yves Dietrich. «  Et à mon avis la viticulture bio devrait bien réussir à représenter 20 % vignoble en 2020. Et pourquoi pas 100 % en 2030 ? Même si les situations (et surtout pressions fongiques) sont différentes entre les régions, cet objectif ne me paraît pas inaccessible. »

Mais il précise que « la pérennité des vins bio ne peut être assurée que si le développement de la production ne dépasse pas celui du marché de consommation. Un équilibre est nécessaire pour que la croissance se maintienne à un niveau régulier et maîtrisé. L'Allemagne reste une leçon dans le domaine. Le déséquilibre entre la production, trop importante, et un marché restreint continue de peser sur sa viticulture. Les grands acteurs craignent de relancer la production. Ce vignoble était trop en avance sur son temps ! »

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé