Accueil / Edito / Marché raisonnable, économie durable

Marché raisonnable, économie durable

Par Michel Remondat Le 08 décembre 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Marché raisonnable, économie durable
L

a campagne vitivinicole 2012/2013 est enfin lancée. Après un round d’observation, vendeurs et acheteurs ont trouvé un point d’entente : le prix du vin (en vrac) est en hausse par rapport à la campagne précédente. Hausse acceptée par le marché qui passe commande. Le montant des contrats signés depuis le début de la campagne s’emballe. +35% par rapport à l’année précédente ! La plupart des observateurs en témoignent : les producteurs (mis en situation de force par la faible production de vin en France et en Europe ) négocient avec raison et bon sens. Les acheteurs s’organisent pour incorporer prudemment ces augmentations dans les prix consommateurs.

Au cours des 5 dernières années, de 2008 à 2012, des tendances lourdes ont bouleversé le marché du vin. On a beaucoup parlé du marché chinois. Et c’est normal car l’ouverture massive de ce marché a évité l’effondrement des cours à Bordeaux en Languedoc, et peut être en Côtes du Rhône. Ces 3 région exportant maintenant des flux réguliers et significatifs vers la Chine. Mais on a probablement moins mis en avant le développement régulier du marché des rosés, désormais entrainé par le boom des rosés aromatisés (rosé pamplemousse par exemple). Cette tendance ferme pourrait bien faire grimper encore les cours des vins rosés. On n’insiste pas assez en France sur l’incroyable progression du pinot grigio italien (blanc sec) au Royaume Uni dont les ventes se rapprochent de celles du chardonnay. On oublie que la vogue récente et croissante aux USA des vins de Muscat sec aurait pu constituer un débouché salvateur pour une partie du vignoble du Roussillon et qu’à l’ombre des Champagnes, des Cava ou des Prosecco, la poussée des vins effervescents s’accentue. Pour finir, une toute petite observation : le marché encore embryonnaire du cépage Viognier s’agrandit tous les jours...

Soyons vigilants pour que cette économie positive dure longtemps !

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé