Accueil / / Joëlle Brouard : "l'apprentissage du vin passe par des passerelles : le boisé aux US, le rouge en Chine..."

Joëlle Brouard : "l'apprentissage du vin passe par des passerelles : le boisé aux US, le rouge en Chine..."

Par Vitisphere Le 13 novembre 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Joëlle Brouard :
D

u 8 au 9 novembre, le deuxième grand rendez-vous technique de Bourgogne se tenait à Beaune sur le sujet de l'élevage des vins. D'après le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, 66 % des vins bourguignons seraient élevés en barriques (il est par contre estimé que 2 à 3 % des vins produits dans le monde sont élevés sous bois). Si la mode des vins boisés des années 1980-2000 est désormais passé, le cas d'école de la mode américaine demeure. Pour Joëlle Brouard, professeur de marketing à l'ESC Dijon, "le boisé aura été un produit passerelle pour les consommateurs américains. Avec sa sucrosité, il leur a permis de passer des soft drinks aux vins auxquels ils n'étaient pas habitués. Il faut bien se rappeler que la vanille est le premier goût qui est reconnu par les nourrissons. C'est ce goût qui a permis à ces consommateurs d'acquérir une expertise, maintenant ils n'en ont plus besoin.

"L'apprentissage du vin repose sur des produits passerelles. En leur temps, les Japonais avaient le même rapport avec le French Paradox. De même, le vin rouge et le chiffre 8 étaient ces dernières années la passerelle des vins en Chine. Il faut garder à l'esprit que l'accès au goût du vin n'est pas naturel pour ceux qui n'ont pas grandi dans le monde viti-vinicole."

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé