Accueil / Politique / Les vignerons néo-zélandais toujours à la recherche d'un responsable Europe

Les vignerons néo-zélandais toujours à la recherche d'un responsable Europe

Par Alexandre abellan Le 02 octobre 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vignerons néo-zélandais toujours à la recherche d'un responsable Europe
A

la mi-juillet, David Cox annonçait son départ de la section européenne du Syndicat des Vignerons Néo-Zélandais (New Zealand Winegrowers), qu’il dirigeait depuis mai 2009. Selon le Drink Business, l’antenne européenne des Vignerons Néo-Zélandais est toujours à la recherche de son nouveau directeur.

Celui-ci aura à charge de maintenir l’évolution des exportations néo-zélandaises en Europe (350 millions de dollars par an, soit une multiplication par 3 sur la dernière décennie), notamment sur les marchés matures que sont l’Irlande et l’Angleterre (plus de 6 £/col selon Nielsen). Le principal projet de l’association des producteurs est de développer sa marque ‘‘vin de Nouvelle Zélande’’ sur le continent européen. Une campagne à cet effet attend le nouveau directeur marketing, visant principalement l’Allemagne, les Pays Bas et la Suède.

En 2012, les vendanges néo-zélandaises ont diminué de 18 % (pour en savoir plus, cliquer ici). Pour Philip Gregan, président du Syndicat, « cette réduction des rendements va réintroduire une tension entre l’offre et la demande. La campagne de ventes qui va s’annoncer sera d’avantage portée par la croissance de la valeur que celle des volumes. »

Depuis juillet, David Cox est par ailleurs à la recherche d’un nouvel emploi, tout en proposant ses services de consultant pour des entreprises de la filière.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé