Accueil / / Prix d'un hectare de vignes : 100 000 € pour une appellation bourguignonne réputée, 11 600 € en Beaujolais Village

Prix d'un hectare de vignes : 100 000 € pour une appellation bourguignonne réputée, 11 600 € en Beaujolais Village

Par Vitisphere Le 08 juin 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Prix d'un hectare de vignes : 100 000 € pour une appellation bourguignonne réputée, 11 600 € en Beaujolais Village
S

elon les données de la fédération nationale des SAFER, la situation foncière est très contrastée entre Bourgogne et Beaujolais. En Bourgogne, les prix augmentent de +7 % en Côte d’Or (les transactions y progressent de 11%, pour un prix moyen en hausse de 46 000 à 51 000€) ; le marché progresse aussi en Saône et Loire (reprise des transactions et des prix en Mâcon, à 57 000 €/ha en blanc, autour de 100 000 € pour les AOP réputées ; 24 000 €/ha en rouge) et dans l’Yonne (Chablis connaît des prix stables ou en légère progression, de 75 000 €/ha pour le Petit Chablis, jusqu’à 280 000€ pour un Premier cru). La Côte Châlonnaise est à 30 000 €/ha en moyenne.

A l’inverse, en Beaujolais, les prix baissent de 10% dans le département du Rhône, même s’il y a reprise du marché en surfaces (+47%). En 2011, 18% des vignes vendues en AOP Beaujolais l’ont été en dessous de 6 300 € (montant de la prime d’arrachage), soit moins d’un tiers de la valeur des coûts de plantation. Le Beaujolais villages se vend à 11 600€/ha, et même le prix des crus se tasse, sauf à Chénas. Le Jura connaît des prix stables  (22 000€ en Côtes du Jura et 36 000 en Arbois). En Savoie le marché est quasiment inexistant.

D'après les SAFER, l’ensemble Bourgogne-Beaujolais-Jura-Savoie regroupe 10% des transactions (960) pour 5% des surfaces et12% de la valeur. Transactions et surfaces sont en hausse de 4%, pour des valeurs en baisse de 16%, en raison des difficultés du Beaujolais.  Le non bâti connaît une reprise (transactions +5%, surface +13%, valeur+4%).Au total, la hausse du prix moyen des vignes est modérée (+0,9%), mais elle agrège des situations très différentes.

 

Pour en savoir plus sur le marché du foncier viticole français en 2011, cliquer ici.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé