Accueil / Commerce/Gestion / Chine : les difficultés de concrétiser les opportunités d'un marché du vin en croissance

Chine : les difficultés de concrétiser les opportunités d'un marché du vin en croissance

Par Alexandre Abellan Le 31 mai 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Chine : les difficultés de concrétiser les opportunités d'un marché du vin en croissance
D

urant les trois derniers jours de mai, Hong Kong a accueilli le salon Vinexpo Asia. 1 050 entreprises (producteurs, distributeur,...) ont exposé leurs vins et spiritueux, en provenance de 28 pays différents. Selon les organisateurs de Vinexpo, « avec une consommation de 5 litres de vins par habitant et par an, Hong Kong présente le plus haut niveau de consommation en Asie ». En 2011, la consommation japonaise est en effet de 2,4 litres de vin par an, celle d’un chinois continental de 1,3 litres.

Le principal paradoxe de ce marché est la différence entre sa croissance globale et ses opportunités réelles, notamment à l’échelle des réseaux de distribution. Selon la banque néerlandaise Rabobank, le développement du marché des vins en Chine a pris au dépourvu les compagnies chinoises. Ces entreprises se sont depuis restructurées pour devenir des acteurs incontournables avant toute entrée sur le marché chinois.

Elles possèdent dorénavant des plates-formes de distribution et une expertise qui sont nécessaires aux acteurs ne réussissant pas à saisir un consommateur qui leur est inconnu. Ne facilitant pas la lecture de ce marché, le nombre d’importateurs de vins a fortement augmenté. On en comptait 3 863 en 2011, soit +73 % par rapport à 2010.
 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (1)
thienot Le 23 juin 2012 à 19:32:09
Attention aux statistiques, Hong Kong c'est 7 millions d'habitants mais 30 millions de visiteurs dont beaucoup d'occidentaux et qui boivent du vin.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé