Accueil / Oenologie / L'amateur de vin doit-il écouter les conseils du professionnel ?

L'amateur de vin doit-il écouter les conseils du professionnel ?

Par Alexandre Abellan Le 06 mai 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'amateur de vin doit-il écouter les conseils du professionnel ?
A

l’occasion d’une étude parue dans le American Journal of Enology and Viticulture, les professeurs John Hayes et Gary Pickering ont établi que « les aptitudes gustatives entre un consommateur amateur et un professionnel expert sont très différentes. Si les capacités sont aussi dissemblables, comment le consommateur peut-il faire confiance à un expert qui n’a pas la même perception d’un même vin ? »

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs américains John Hayes et Gary Pickering faisaient déguster des vins contenant des concentrations croissantes de propylthiouracile à deux groupes : les experts (des professionnels de la filière viticole) et des amateurs (des consommateurs de vin). Le propylthiouracile est un composé médicamenteux qui permet d’étudier génétiquement la perception de l’amertume*. D’après les résultats de l’expérience, le panel des professionnels du vin est nettement plus sensible aux goûts amers que les simples consommateurs, ce qui conduit les chercheurs à remettre en cause la pertinence des dégustateurs professionnels.

Dans une interview au Wine Spectator, Gary Pickering ajoute que « les experts/professionnels ont un palais biologiquement plus sensible. Dans ce cas, toutes les notes et commentaires qui sont publiés par les critiques de vins sont encore plus à côté des réalités des consommateurs que l’on ne pouvait le craindre. Le professionnel est plus apte à conseiller un vin à un autre expert qu’à un consommateur. »

 

* : C’est en effet un marqueur de l’expression du gène TAS2R38.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (2)
damien Le 11 mai 2012 à 08:36:07
Encore une ?tude qui ne sert ? rien ... Ou en tout cas dont les conclusions sont tronqu?es et peut ?tre m?me simplement guid?es par le plaisir de la provocation. Le conseil des professionnels va bien au del? de la simple explication sur les perceptions du vin. Un conseil c'est de proposer des vins adapt?s ? des situations, des convives, la saison, les accords avec les plats. Tout bon professionnel sait se mettre en empathie avec le client et trouver les mots pour ?a. Les auteurs de l'?tude aurait peut ?tre du commencer par ?tudier ce que c'est que le conseil.
Signaler ce contenu comme inapproprié
EnfantSommelier Le 06 mai 2012 à 16:53:12
SI le consommateur ne peut pas s'en remettre aux conseils de professionnels, alors vers qui doit t-il se tourner? De plus, comme disent ces deux professionnels: "Si les capacit?s sont aussi dissemblables, comment le consommateur peut-il faire confiance ? un expert qui n?a pas la m?me perception d?un m?me vin ?" Le professionnels ne peut-il pas se mettre au niveau de son client?
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé