Accueil / / Chine : Castel condamné pour contrefaçon... de son propre nom !

Chine : Castel condamné pour contrefaçon... de son propre nom !

Par Michèle Trévoux Le 27 avril 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Chine : Castel condamné pour contrefaçon... de son propre nom !
L

’affaire paraît ubuesque. Le groupe Castel vient d’être condamné par la cour d’appel de Wenzhou en Chine pour contrefaçon de la marque Kasite, traduction en chinois du nom Castel. Le plaignant, Li Daozhi, propriétaire de la société Shanghai Panati, a déposé en Chine en 2000 une série de prestigieux noms de marques de vin comme Castel, Lafite, Mouton, Penfold, Diageo…, qu’il a eu l’habileté de déposer dans leur traduction chinoise. Ainsi Castel en chinois se traduit Kasite. Le groupe français, qui avait eu la sagesse de protéger le nom et le logo Castel en Chine dès ses premiers pas en 1998, n’a en revanche déposé que lors de sa création en 2005 le nom de sa filiale chinoise : Faguo Kasite Xiongdi Gongsi (qui signifie France Castel Frères SAS).

C’est la mention du nom de cette société, qui apparaît sur certaines de ses bouteilles, qu’a attaquée Li Daozhi, citoyen espagnol d'origine chinoise. La justice lui a donné raison et le groupe français a été condamné à lui verser 4,12 M€. Castel va bien évidement fait appel de cette décision encore non exécutoire. « La justice chinoise n’a tenu compte que de l’antériorité du dépôt de la marque par Li Daozhi sans considérer l’usurpation de notoriété que constitue cet acte. Par cette condamnation, la justice chinoise réfute le droit d’une entreprise à disposer de son nom. C’est ce que nous allons faire valoir en appel », indique Franck Crouzet, directeur de la communication.

Sur la trentaine de filiales du groupe Castel dans le monde, la filiale chinoise est la seule à disposer d’ores et déjà d’un service juridique attitré pour gérer les problèmes de contrefaçons. Ce service représente 30% de l’activité de la filiale. Suite à cette affaire, le numéro un français du vin a décidé de prendre de nouvelles mesures pour encore renforcer la protection de ses marques sur ce territoire.

Depuis son partenariat avec Changyu en 2001, la notoriété de Castel n’a cessé de croître en Chine. En 2011, le groupe est devenu le premier exportateur de vins en Chine, tous pays confondus, avec 30 millions de cols vendues dans l’année.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (2)
Camille Le 30 avril 2012 à 10:26:01
Ce Li Daozhi est particuli?rement fut? ! Il avait quand m?me ''senti'' le d?veloppement du march? du vin chinois d?s l'an 2000. A la place de Castel je ne le poursuivrais pas, je l'embaucherai comme responsable d?veloppement export, avant qu'il ne recommence sur le futur gros march? !
Signaler ce contenu comme inapproprié
Jon Mills Le 28 avril 2012 à 10:51:29
Int?ressant vue sur le sujet de la contrefa?on
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé