Accueil / Commerce/Gestion / Corbières : le marché retrouve des couleurs

Corbières : le marché retrouve des couleurs

Par Michéle Tastavy Le 27 avril 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Corbières : le marché retrouve des couleurs
A

près une campagne 2009-2010 désastreuse où le cours de l’appellation Corbières s’était effondré à 69,60 €/hl (prix moyen sur la campagne), l’appellation semble retrouver des couleurs grâce à un retour à l’équilibre du marché. Plusieurs mesures de l’ODG comme de l’interprofession ont concouru à ce redressement. L’ODG a fortement incité les producteurs à ne revendiquer en appellation que les volumes qu’ils sont capables de commercialiser. De ce fait, le volume des revendications a été maîtrisé en 2011, s’établissant à 434 000 hl, un volume proche des volumes commercialisés sur les 12 derniers mois : 448 000 hl.

Les stocks  sont en baisse : ils représentaient 11 mois de commercialisation en début de campagne, ils pourraient tomber à 10 mois au 1er août 2012. Cet équilibre retrouvé a un impact direct sur les cours qui se sont nettement raffermis. En début de campagne, l’ODG avait proposé un prix d’orientation de 85 €/hl. Pari tenu avec un cours moyen qui s’établit à 87,06 €/hl depuis le début de la campagne (contre 80 €/hl en 2010-2011). Ce retour a l’équilibre a également été favorisé par le dispositif de portage des stocks, mis en place depuis 3 ans par l’interprofession. Pour éviter que les producteurs, confrontés à des difficultés de trésorerie, ne bradent leur vin, entrainant les cours à la baisse, l’interprofession leur offre la possibilité de bénéficier d’un prêt à taux réduit à hauteur de 85 €/hl dans la mesure où ils acceptent de bloquer leur vin le temps de trouver acquéreur  à un prix minimum de 85 €/hl.

Ce dispositif a concerné 40 000 hl la première année, cette année seuls 15 000 hl en ont bénéficié. Il ne devrait pas être reconduit pour la prochaine campagne. Autre signe encourageant, la progression des prix de vente de l’AOC Corbières en GMS. En deux ans, le prix moyen de la bouteille a progressé de 1,96 à 2,10 €/col. Cette évolution est liée à la progression des ventes sur le segment des 3-4 €/col au détriment des vins vendus moins de 3 € la bouteille. Enfin, les ventes export sont également dynamiques notamment sur le grand export où elles progressent de 26%. Le marché chinois enregistre une progression fulgurante de 158% et représente désormais 18% des exportations de l’appellation.

 

(Photo : AOC Corbières au salon Vinisud 2012)

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (2)
La r?daction Le 04 mai 2012 à 12:40:21
Bonjour sparkling wines, ODG est l'acronyme d'Organisme de D?fense et de Gestion. L'ODG d'une appellation viticole est une association professionnelle (loi de 1901) qui doit ?tre reconnue par l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO), afin de pouvoir encadrer les travaux de certifications de ses membres. Un ODG a une activit? de syndicat notamment en d?fendant les int?r?ts des vignerons et en prot?geant le nom de ses appellations. Nous vous souhaitons une bonne visite de notre site.
Signaler ce contenu comme inapproprié
sparkling wines Le 04 mai 2012 à 11:45:41
C'est quoi ODG? c'est pas du journalisme ?a!
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé