LE FIL

Registre de cave

Il n’est plus obligatoire de noter les ajouts de SO2

Vendredi 20 avril 2012 par Alexandre Abellan

Registre de cave : il n’est plus obligatoire de noter les ajouts de SO2

Le 12 avril 2012, la Commission Européenne a publié au Journal Officiel* une mesure levant l’obligation d’indiquer dans les registres de cave de l’ajout de sulfites dans les moûts et les vins. D’après le texte, cette modification est motivée par « un souci de réduction des charges administratives, et le fait que la teneur finale en sulfites ne corresponde pas à la somme des sulfites ajoutés à différentes étapes de la production et de la manutention du vin. »

La Confédération Européenne des Vignerons Indépendants (CEVI) se réjouit de cette suppression. Selon Thomas Montagne, président de la CEVI, « nos petites entreprises de vignerosn indépendants sont particulièrement pénalisées par la lourdeur de la bureaucratie et des tâches administratives à accomplir. Nous disons oui à la traçabilité et au respect des consommateurs, mais non à la surenchère administrative inutile. »

L’obligation d’enregistrement du SO2 faisait partie de la réforme de l’Organisation Commune du Marché vin de 2008. Cette mesure aurait été inclue sous la pression des pays consommateurs (Europe du nord notamment).

 

* : Règlement d’Exécution N° 314/2012

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé