LE FIL

Australie

Quand la filière vigne-vin s’affiche contre l’alcoolisme

Jeudi 21 juillet 2011 par Alexandre Abellan

Australie : quand la filière vigne-vin s’affiche contre l’alcoolisme

« Renseignez-vous. Consommez avec modération » c’est la phrase/logo que l’organisation Drink Wise Australia vient de mettre à la dispositions des producteurs australiens de boissons alcoolisées. Cet encadré pourra être accompagné d’un slogan rappelant qu’il est déconseillé aux femmes enceintes de consommer des boissons alcoolisées, que la consommation d’alcool est interdite aux mineurs ou que l’alcoolisme est une maladie. Ces mentions sont purement optionnelles et font écho aux propositions que la filière avaient faites en 2010.

A l’époque, les lobbies australiens s’étaient violemment opposés à un projet du gouvernement, qui visait à imposer sur les bouteilles des avertissements explicites et des photographies choquantes (comme celles que l’on trouve pour le tabac). Les acteurs de la filière s’étaient alors dit prêt à mettre un logo du type « les femmes enceintes ne doivent pas consommer d’alcool » . DrinkWise est une ONG qui est financée par les dons volontaires d’industriels australiens des boisons alcoolisées. Actuellement 80 % de cette filière australienne financerait cet organisme indépendant. On retrouve notamment la branche australienne de Diageo, le brasseur Lion Nathan (possédant Petaluma Wines), le groupe Pernod Ricard (Jacob’s Creek)...

Parmi les vins qui afficheront prochainement ces mentions sur leurs étiquettes, on retrouve ceux de Jacob’s Creek, Banrock Station, Petaluma, Hardy’s et Leasingham. Le brasseur Lion Nathan a déclaré qu’il élargirait l’application de ces logos à son marché néo-zélandais (ou l’association DrinkResponsibilyNZ est l’équivalente de DrinkWiseAustralia). Si l’implication volontaire de la filière australienne dans la lutte contre l’alcoolisme (notamment juvénile) est à saluer, on peut regretter que cela se limite à de si petits logos sur une contre-étiquette. Ces encart ont tout du service minimum pour permettre une campagne de communication et pas une vraie campagne d’éducation, des jeunes notamment (les australiens commencent à boire vers 15-16 ans). L’objectif annoncé de « Get the facts, Drink Wise » est seulement de sensibiliser les consommateurs et les encourager à se renseigner sur le site internet de l’organisation.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé