LE FIL

Baclofène

« la pilule de l’espoir contre l’alcoolisme » sur le plateau du Journal Télévisé de France 2

Vendredi 01 juillet 2011 par Alexandre Abellan

Baclofène : « la pilule de l’espoir contre l’alcoolisme » sur le plateau du  Journal Télévisé de France 2

Le journal télévisé du 20h de France 2 programmait le 27 juin 2011 une enquête de Florence Bouquillat et  Frédéric Faure dédiée au baclofène. Ce reportage revenait principalement sur le paradoxe entre la forte demande des patients souffrant d’alcoolisme (on estime à 2 millions le nombre de Français dépendants à l’alcool) pour ce remède et l’absence de réels essais cliniques sur cette molécule. Après le magasine médical Science, ce médicament, qui aurait le potentiel de soigner définitivement les personnes souffrant d’alcoolisme, continue son chemin sur la voie de la reconnaissance.

Dans ce reportage (visible ci-dessous), le Professeur Olivier Ameisen (à l’origine de la divulgation des effets du baclofène en 2008) revient sur sa propre expérience et le fait « qu’il n’y ait aucun effort à faire » pour arrêter de boire. Le Professeur Philippe Jaury (université Paris V) annonce également un essai médical français, qui sera un« importante elle durera un an (...) et sera en ambulatoire, pas en hôpital : dans la vraie vie. » Les résultats de cette étude devrait être connus dans un an et demi. Ce projet fait écho à un projet hollandais de test clinique à grande échelle (pour lire notre article à ce sujet, cliquer ici). L'enjeu médical actuel du baclofène est de savoir quelle est la dose la plus adéquate pour le traitement (pour voir notre dossier à sujet, cliquer ici).

A la suite de ce reportage, le médecin et journaliste Jean-Daniel Flaysakier est revenu sur le fait que cette étude aurait pu être faite 6 ans plus tôt et que cette attente n'a pu être que dommageable. Il précise également que l'alcoolisme est une addiction et donc une maladie chronique. Pour lui, la guérison de l'alcoolisme « ne se résume pas à de la simple chimie. (...) On essaie d'en réduire les effets, mais on ne sait pas aujourd'hui complètement guérir (...) donc il faut beaucoup de volonté et de courage au patient, avec un petit coup de pouce médicamenteux. »


France 2 journal du 20h le 27/06/2011 par alcool-et-baclofene

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé