LE FIL

Bon démarrage pour Grignan les Adhémar

Mercredi 25 mai 2011 par Egmont Labadie

Bon démarrage pour Grignan les Adhémar

Les vignerons de l’ex-AOC Tricastin ont de quoi être satisfaits du changement de nom en AOC « Grignan les Adhémar » (lire l’interview du président Henri Bour) : à la fin avril 2011, les transactions en vrac sont supérieures de 15% à l’année dernière, et le prix moyen a progressé de 15%, à 83,4 €/hl.

Ce prix ne permet pas encore de couvrir totalement les frais de production, estimés entre 90 et 100€/hl, mais il va permettre par exemple aux coopérateurs de voir remonter d’une dizaine d’euros une rémunération qui était tombée à 35 €/hl. La crise a incité une partie du vignoble à se tourner vers les vins de pays, et l’objectif du président de l’AOC Henri Bour est de voir les déclarations de récolte en Grignan les Adhémar, actuellement situées vers 50 000 hl, se rapprocher du potentiel de production, autour de 72 000 hl.

Du côté des distributeurs français, le nouveau nom semble aujourd’hui apprécié pour son élégance. En grande distribution, qui ne représente 22% des ventes, l’objectif est de revaloriser les prix de vente autour de 4 euros la bouteille, dans moins de points de vente que par le passé (le taux de diffusion numérique de 57% était très important pour une appellation aussi petite), mais « sur de meilleurs créneaux », selon Alain Bayonne, président de la coopérative la Suzienne (40% des volumes).

Les consommateurs locaux expriment quand à eux leur satisfaction d’à nouveau pouvoir présenter sans honte des bouteilles de l’AOC à leurs invités !

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé