LE FIL

Flavescence dorée

Menace sur les vignes de Cognac

Mercredi 11 mai 2011 par Vitisphere

Flavescence dorée : menace sur les vignes de Cognac

En 2011, le Périmètre de Lutte Obligatoire (PLO) de la flavescence dorée de la zone d’appellation de Cognac est de 40 592 hectares, réparties sur 230 communes (dont 108 contaminées). En vertu de l'arrêté national de 2004, qui permet aux communes saines de sortir de la PLO après deux ans sans contamination, le PLO Cognac avait été réduit depuis 2006. Mais il a de nouveau cru au cours des deux dernières campagnes (+6% en 2011), 22 parcelles ont été intégralement arrachées en 2010.

Selon Sébastien Belis (DRAAF Poitou-Charente), « la zone contaminée s’est en fait décalée vers l’ouest et la Charente-Maritime (17), alors qu’elle était historiquement ancrée vers l’est, en Charente (16). Les vents dominants pourraient expliquer cette propagation. Mais les viticulteurs de ces régions sont en général moins attentifs, car ils connaissent moins bien les symptômes associés. »

Afin de sensibiliser les viticulteurs aux prospections (obligatoires dans les régions viticoles françaises), ils doivent maintenant tenir un registre de ces démarches. Les grandes maisons de Cognac envisageraient même de rendre cette formalité obligatoire pour l'obtention de la norme HACCP. D'après la DRAAF Poitou-Charente, une parcelle arrachée suite à de la flavescence dorée représente un manque à gagner de 15 à 18 000 €/ha (en comptant les coûts d'arrachage, de plantation et de délai avant la première récolte en appellation).

Au niveau national, un PLO regroupe les communes contaminées, c’est à dire présentant au moins un cep infecté par le phytoplasme, ce qui ne veut pas dire que l'ensemble de la commune soit atteinte. L'arrachage est obligatoire pour les parcelles qui comptent plus de 20 % de pieds contaminés. Les communes en périphérie de la zone contaminée sont appelées zones de sécurité et reçoivent 2 traitement insecticides (contre 3 dans les zones contaminées).
Seuls les vignobles de Champagne, d'Alsace et de Lorraine sont exempts de cette maladie de quarantaine (son développement est contenu en Bourgogne et en val de Loire).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé