LE FIL

Nouvelle-Zélande

Vers une récolte record

Vendredi 18 mars 2011 par Vitisphere

L’industrie viticole néo-zélandaise s’attend à une récolte record cette année. Philip Gregan, directeur de l’association des producteurs néo-zélandais, a annoncé un volume de récolte d’environ 310 000 tonnes contre 266 000 l’an dernier. Il y a quelques temps, Philip Gregan s’était inquiété de l’impact d’une récolte trop abondante, craignant qu’au-delà de 300 000 tonnes la filière viticole se retrouve en surproduction comme après la forte récolte de 2008. Mais les ventes de cette année ont dépassé les prévisions, écartant ainsi les risques de déséquilibre du marché.
"Les ventes de vin en bouteilles ont progressé de 10% en volume cette année et les performances sur nos marchés-clés sont encourageantes", estime Gregan. Les estimations à fin juin 2011 tablent sur un volume annuel de vente de 220 millions de litres alors que les premières prévisions étaient de 205 millions. «Ces prévisions dépassent de 30 millions de litres le volume de la récolte 2010, ce qui signifie une baisse significative des stocks. Par ailleurs, il n’y a pas eu de nouvelles plantations l’an dernier. Compte tenu de ces éléments et de la poursuite de la progression de nos ventes, nous sommes confiants pour l’écoulement de cette nouvelle récolte », affirme Philip Gregan. Seul point noir, la forte progression des ventes de vins en vrac à prix cassés. "30% du volume total des ventes s’est effectué en vrac", admet Gregan.

[ Sources : Nzherald.co.nz et The Dominion Post ]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé