LE FIL

Bordeaux

Castel rentre au capital de Beychevel, du négociant Barrières et du Savour Club

Lundi 14 février 2011 par Vitisphere

Délaissée par les assureurs qui détenaient la majorité de son capital (53 % pour la GMF -Mutuelle des Fonctionnaires) et 10 % pour l'actionnaire belge Ethias), la société Grands Millésimes de France (GMF) a trouvé un nouvel actionnaire : le groupe Castel, qui partage à égalité le capital des GMF avec le groupe japonais Suntory. Jusque là actionnaire à hauteur de 37 % du capital, Suntory, par ailleurs propriétaire du Cru Classé château Lagrange et partenaire commercial de Castel au Japon, se serait opposé à ce que Castel devienne actionnaire majoritaire en rachetant l'ensemble des parts des assureurs. Les deux partenaires auraient finalement trouvé un terrain d'entente à 50/50.

Cette prise de participation est significative pour Castel car GMF détient :
- Château BEYCHEVELLE, Quatrième Grand Cru Classé de Saint-Julien (90 ha de vignes), géré par Philippe BLANC, Ingénieur Agronome. Château Beychevelle dispose d'une notoriété supérieure à bien des deuxièmes, troisièmes et quatrièmes crus classés ; outre le soin apporté à son élaboration, le griffon à la proue du navire qui orne son étiquette (en clin d'oeil au port de Beychevelle), lui vaut un grand succès sur le marché chinois.
- Château BEAUMONT, Cru Bourgeois Supérieur du Haut-Médoc (114 ha de vignes), dirigé par Etienne PRIOU, 15 ans d'expérience à la direction de domaines viticoles.
- BARRIERE FRERES, maison de négoce bordelaise à Ludon-Médoc dirigée par Laurent EHRMANN, Directeur Général et Aymar de BAILLENX, PDG.
- VINS-FINS.COM, l'un des principaux acteurs de vente de vins à distance en France.
- le DOMAINE IMPERIAL D'HETSZÖLÖ à Tokaj, Hongrie (47 ha), dirigé par le Dr. Tibor KOVACS, Ingénieur Agronome.

Dans le même temps, Castel achète les actifs viticoles de la Maaf (les châteaux Tour Saint-Christophe à Saint-Émilion, Tour Musset à Montagne Saint-Émilion et Haut Caplane à Sauternes ainsi que le Savour Club (40 M€ de chiffre d'affaires), qui n'a pas su passer de la VPC à la vente en ligne. Selon le quotidien Sud-Ouest, sous la plume de César Compadre, les assureurs Maaf, GMF et MMA, regroupés au sein d'une entité dénommée Covéa (mise en avant dans le communiqué de presse officiel), auraient pu négocier l'entrée de Castel au capital de Grands Millésimes de France contre le rachat du Savour Club. Echaudé par un précédent rachat infructueux d'un distributeur en difficulté (Oddbins), Pierre Castel aurait cependant accepté de "soulager le bateau viticole hésitant de la Maaf" pour y gagner "la pépite Beychevelle", qui figure parmi les grands crus bordelais les plus demandés à l'export et notamment sur le marché chinois.

Après le négociant Barton & Guestier, spécialiste reconnu des grands crus à l'export au même titre que Barrières Frères, cette prise de participation du Groupe Castel augure un repositionnement fort du spécialiste de la bière et des vins d'entrée de gamme sur l'export de grands vins.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé