LE FIL

Sud-Ouest

Les arômes de 4 cépages passés au crible

Mercredi 09 juin 2010 par Vitisphere


Le pôle Sud-ouest de l’Institut français de la vigne et du vin (IFV Sud-ouest) s’est associé avec le Laboratorio de Analysis del Aroma y Enologia (LAAE), laboratoire de la Faculté des Sciences de Saragosse, dans un projet européen de R&D transfrontalier. Baptisé Vinaromas, ce projet a pour but la valorisation aromatique des vins du massif pyrénéen, élaborés à partir des cépages Fer Servadou, Gros Manseng, Grenache et Carignan. Initié en 2009 pour une durée de 3 ans, ce projet est développé dans le cadre d’un programme de coopération territoriale entre l’Espagne, la France et l’Andorre. Les principaux objectifs de ce projet sont :
●d’identifier les molécules qui participent aux arômes des 4 cépages étudiés (Gros Manseng, Fer Servadou, Grenache et Carignan)
●de rechercher la typicité aromatique des vins élaborés
●d’évaluer l’impact de différentes techniques viticoles et œnologiques sur le potentiel aromatique.
●de mettre à la disposition des techniciens et des œnologues des outils pour améliorer la qualité aromatique des vins
Sur les cépages rouges, l’impact de deux niveaux de maturité sur le potentiel aromatique sera étudié, tout comme l’influence de différentes techniques œnologiques: utilisation de morceaux de chêne de toast différents, macération préfermentaire à froid, macération carbonique, macération
préfermentaire à chaud (MPC),MPC avec macération fermentaire, macération courte couplée à une fin de fermentation en phase liquide à basse température.
Sur Gros Manseng, l’étude portera sur deux parcelles présentant des niveaux de contrainte hydrique différents (nulle à modérée). Différentes techniques de vinification seront également testées : réalisation de FML totale ou partielle, utilisation de levure du genre Schizosaccharomyces.
La maîtrise des poplyphénols dans les vins de Gros Manseng sera abordée à travers l’étude en macération pelliculaire de différents couples température/durée, et à travers l’utilisation en fermentation, de morceaux de chêne à fort pouvoir sucrant.
Les raisins, français comme espagnols, ont été vinifiés sur le site de micro-vinification V’innopôle (Tarn). L’évaluation du potentiel aromatique des raisins est réalisée par le LAAE à Sarragosse. Les vins élaborés en 2009 seront présentés prochainement à la dégustation aux vignerons de Gaillac et du Gers au cours de session de restitution organisées en partenariat avec les syndicats.

[Source : La Grappe d’Autan (bulletin d’information de l’IFV Sud-Ouest)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé