Accueil / / Vallée du Rhône : l'IGP Méditerranée doit préciser sa place dans l'offre AOP/ IGP

Vallée du Rhône : l'IGP Méditerranée doit préciser sa place dans l'offre AOP/ IGP

Par Vitisphere Le 06 avril 2010
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vallée du Rhône : l'IGP Méditerranée doit préciser sa place dans l'offre AOP/ IGP
S

i Intervins Sud-Est se « félicite de la décision d’Inter Rhône de s’adosser à l’IGP Méditerranée », l’interprofession des vins IGP du sud-est en appelle cependant à la « bonne discipline des acteurs de la filière pour un équilibre de l’offre et de la demande » visant à ne pas déstabiliser le marché. « La décision d’Inter Rhône va dans le sens d’une offre régionale simplifiée en évitant la création d’une nouvelle dénomination. Il n’en reste pas moins que la segmentation de l’offre doit nourrir une réflexion collective IGP / AOP en particulier dans un vignoble comme le nôtre, caractérisé par la mixité des productions », affirme Denis Roume, président d’Intervins. Représentant un tiers de la production régionale, majoritairement installée sur du milieu de gamme, la place des Indications Géographiques Protégées ne peut pas être réduite, demain, à une seule entrée de gamme des AOP, indique l’interprofession dans un communiqué de presse. « Les IGP doivent trouver leur place dans l’offre française. Nous entendons soutenir et participer au plan national à l’ambition d’installer IGP comme segment de marché à part entière, créateur de valeur pour les territoires et pour les acteurs de la filière ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé