LE FIL

Gironde

Le vignoble médocain touché par la tempête Xinthia

Mercredi 03 mars 2010 par Vitisphere

La Chambre d'Agriculture de Gironde dresse un premier bilan des dégâts causés par la tempête Xinthia, dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010 : "Si les vents ont atteint par endroit près de 140 km/h, les dégâts les plus importants sont imputables à la très rapide montée des eaux due à un fort coefficient de marée, et renforcée par la violence des vents."
Si les secteurs côtiers et les terres de l'estuaire ont été particulièrement touchés (exploitations de la presqu’île d’Ambès et des îles de la Gironde et ostréiculteurs du bassin d’Arcachon ) le vignoble médocain n'aurait pas été épargné, en particulier les exploitations situées en bordure de l’estuaire de la Gironde (entre Macau et Soulac pour le Médoc et entre Saint-André de Cubzac et Saint-Ciers sur Gironde pour la rive droite).
Selon les premières estimations "plus de 1500 ha de terres cultivées ont été inondés par l’eau salée venant de l’océan, dont un tiers déjà semé en blé [auxquel] il convient d’ajouter les terres plantées en vigne et les prairies. Ce point est particulièrement préjudiciable car l’excès de sel détériore l’équilibre agronomique des sols agricoles.", précise le communiqué de la Chambre d'Agriculture.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé