LE FIL

Le syndicat des vins de Faugères lance l'association Terroirs de Schiste

Jeudi 25 février 2010 par Vitisphere

Présente sur le salon Vinisud avec 22 producteurs représentant près de 80 % des volumes, l'appellation Faugères affiche une progression des cours du vrac malgré un contexte plus que morose sur ce marché (+5% en 2009) et des ventes stables en conditionné.

Pour Michel Salles, président du syndicat de l'appellation Faugères, ce chiffre récompense la promotion des vins de l'appellation, mettant en avant la spécificité de ses sols, qui fait de Faugères l'appellation Nature Schiste : "Pendant longtemps, en Languedoc, on a fait du déficit qualitatif par rapport à notre potentiel une question de cépages. On a cru qu'il suffisait de planter de la Syrah pour s'élever au niveau de l'AOC. A Faugères, nous savions que c'était une question de travail de la vigne et de respect du sol, c'est pourquoi je me suis battu pour que le Carignan demeure dans nos cahiers des charges et dans nos assemblages au service de l'expression du terroir".

Le schiste lui va si bien que l'AOC Faugères lance l'association des Terroirs de Schiste, et espère réunir en son sein tous ceux qui, en France et à l'étranger, souhaitent mettre en commun des efforts de promotion, de recherche agronomique et/ou des études de valorisation de ce patrimoine et de protection des paysages.Les premiers contacts avec d'autres régions sont prometteurs.

"On ne devrait d'ailleurs pas parler de "schiste" au singulier, car il y en a tant !"
, précise Bernard Vidal, président de l'association les Terroirs de Schistes, "Le schiste change avec l'âge, la pression tellurique... A Faugères, il est au coeur des qualités de nos sols : des sols poreux, maigres, qui poussent la vigne à trouver et à donner le meilleur d'elle-même. Le schiste restitue la nuit la chaleur du jour ; on dit que les raisins mûrissent la nuit, à Faugères. La nuit, donc à la fraîche, car nos terroirs s'étendent de 100 à 400 mètres d'altitudes, l'amplitude thermique est donc préservée, pour la fraîcheur des vins. Les sols de schiste sont aussi des sols fragiles, dont il faut prendre soin et qu'il faut protéger. Le schiste nous offre des conditions de culture fascinantes et nous impose d'être respectueux de sa fragilité. Toute l'appellation est en agriculture raisonnée ; la prochaine étape, c'est le bio."

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé