LE FIL

Vendange 2009

Les PO sur un seuil critique à 700 000 hl

Mercredi 30 septembre 2009 par Vitisphere


La coopération du Languedoc Roussillon s'est réunie avec le négoce pour parler production et commercialisation de ses vins en temps de crise. Lors de la réunion, la question des faibles volumes récoltés en 2009 a occupé une bonne partie des débats. Ils résultent d'une évolution structurelle du vignoble et sont le fruit d'arrachages massifs, bien plus que de la conjoncture météorologique d'un été chaud et sec. "Il y a encore deux ou trois ans, personne n'imaginait voir se tarir la mer de vin que produisait le Languedoc-Roussillon. Or nous sommes passés en quelques années d'une production moyenne de 33 millions d'hectolitres à 12 millions en 2009", a résumé Boris Calmette, président de la Fédération Régionale de la Coopération Vinicole.
La situation est particulièrement préoccupante dans les Pyrénées Orientales. Le vignoble représentait 38 000 hectares en 2000 contre 27 000 en 2007 et encore moins aujourd'hui. Les vignerons du département enregistrent une récolte totale avoisinant les 700 000hl en 2009 contre une moyenne annoncée sur le site de la chambre d'agriculture du département de 900 000 hl. Un certain nombre de négociants en sont venus à remettre en cause l'avenir des PO en tant que bassin d'approvisionnement, arguant que ce faible niveau de production n'est pas une exception météorologique mais le fruit d'une tendance lourde.
"Les petits metteurs en marché ont abordé la question en expliquant leur détresse avec la même émotion que les vignerons. Les plus gros ont expliqué qu'ils avaient développé des stratégies de marque autour de produits des PO et qu'ils étaient extrêmement inquiets de voir ces investissements tomber à l'eau faute d'approvisionnement" a expliqué Boris Calmette. "Il faut aussi penser à la grande distribution qui a développé ses propres marques, lesquelles sont en forte progression. La GD est aujourd'hui un opérateur décisif, qui souhaite sécuriser ses approvisionnements", ajoute Pascale Auriol, la directrice de la FRCV.  

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé