LE FIL

Nouvelle-Zélande

Les temps sont durs pour les producteurs de raisins

Lundi 21 septembre 2009 par Vitisphere

Malgré le succès international de leur Sauvignon blanc sur la scène international, les temps sont durs pour les producteurs néo-zélandais, confrontés à une baisse du prix du raisin conjuguée à une hausse de leurs coûts de production.
Le prix de la tonne de Sauvignon blanc a chuté de $ 2363 (1135 €) en 2008 à $ 1650 (793 €) en 2009. De plus, les wineries qui achètent du raisin ont demandé aux producteurs de tomber des raisins avant la récolte pour diminuer le niveau de production. De nombreux producteurs ont été contraints de réduire leur production de 2,5 tonnes ou plus par ha. « A $ 1500 la tonne après vendange en vert, on ne gagne plus rien », confie un producteur au journal Marlborough Express. La situation est d’autant plus difficile que les coûts de production sont à la hausse. L’envolée du dollar néo-zélandais, qui a gagné 30% en un an par rapport à la devise américaine, a contribué à cette inflation des coûts. Les producteurs néo-zélandais espèrent qu’un gel de printemps dans les vignes de leurs voisins ou qu’une floraison tardive permettra de ramener en leur faveur l’équilibre entre l’offre et la demande.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé