LE FIL

Roumanie

Vendange supérieure à celle de 2008, mais le marché domestique souffre de la crise

Mercredi 02 septembre 2009 par Vitisphere


L'agence roumaine de la vigne et du vin ( Patronatul National al Viei si Vinului) a publié ses estimations de la vendange 2009 : environ 6 millions d'hectolitres de vin sont attendus, en hausse de 5 à 10 % par rapport à la moyenne des dernières années. Les conditions climatiques ont été particulièrement favorables (périodes prolongées de pluie en hiver et au début du printemps, chaleur et beau temps au printemps et à l'été) par rapport aux années précédentes, en particulier dans la Dobroudja. En outre, cette hausse de la production est le fruit des investissements de ces dernières années dans la restructuration et la reconversion des vignobles (renouvellement annuel moyen d'environ 3000 hectares plantés en vigne).

Sur le marché du vin, la Roumanie maintient son objectif de réaliser un chiffre d'affaires de 450 millions d'euros en 2009, ce qui correspond au niveau de 2007. Si le marché du vin a connu une augmentation constante depuis quelques années en Roumanie, la crise affecte cette année la consommation domestique et le marché intérieur du vin connait d'importantes turbulences.
En terme d'echanges internationaux, pour les 5 premiers mois de 2009 par raport à la même période en 2008, les importations ont baissé d'environ 72% (passant de 164193 hectolitres à 47.560 hectolitres) et les exportations ont diminué d'environ 11% (de 60.053 hl à 53.409 hl). Les principaux marchés de destination pour les vins roumains sont l'Allemagne, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Russie, le Royaume-Uni, l'Italie, la Chine, les Etats-Unis.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé