LE FIL

Champagne

La récolte s’annonce sous les meilleurs auspices

Mardi 25 août 2009 par Vitisphere


Après les inquiétudes suscitées par la pression exceptionnelle du mildiou, les viticulteurs champenois ont retrouvé le sourire avec le temps sec et chaud dont ils bénéficient depuis fin juillet. Le printemps chaud et humide a favorisé le développement du mildiou, mais la maladie a globalement été bien maîtrisée. L’oïdium n’a en revanche pas été un problème cette année et le temps chaud et sec du mois d’août a pour le moment écarté les attaques de botrytis. Les maturités sont en avance par rapport à l’an dernier, les tous derniers contrôles de maturité indiquent des degrés potentiels aux alentours de 9,5% vol. Les vendanges devraient commencer vers le 14 septembre, les premiers coups de sécateurs pourraient être donnés dès le 7 septembre dans les secteurs les plus précoces. Le volume de la récolte s’annonce abondant avec un rendement agronomique équivalent à celui de l’an dernier : 14 000 kg par ha. Le rendement autorisé sera fixé lors d’une réunion prévue le 2 septembre. Compte tenu de la baisse des expéditions (-19% à fin juin), il est probable que le rendement autorisé soit cette année fixé à un niveau inférieur à celui de l’an dernier (rendement disponible : 13 600 kg/ha).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé