LE FIL

2008, premier millésime pour les Côtes de Provence La Londe.

Lundi 08 juin 2009 par Vitisphere


A la suite des terroirs de Sainte-Victoire en 2003 (5650 hl commercialisés en 2008) et Fréjus en 2005 (700hl), la zone de Lalonde avait obtenu en 2007 la reconnaissance de sa dénomination au sein des côtes de Provence. Alors que la délimitation géographique regroupe 1800 ha sur les communes de La-Londe-les-Maures, La Crau, Hyères et Bormes les Mimosas (Var), pour l’heure seuls 411 hectares sont classés, et la production de la première vendange (2008) s’est limitée à 400 hl.


(Carte : CIVP ; www.vins de provence.com)

Cette modestie de départ est due en partie à la volonté des vignerons de faire de cette dénomination une niche de vins haut de gamme, réservés pour l’heure au marché de la restauration, et destinés à tirer vers le haut la qualité des autres productions. Dans cet ordre d’idée, le décret interdit les procédés d’éclaircissage des vins, à la différence du décret général des côtes de Provence. Pour l’heure, la dénomination ne concerne que les vins rosés et rouges, mais l’intérêt du terroir de schistes pour la production de blancs a motivé le dépôt d’une demande également pour cette couleur.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé