Accueil / / Postuler : faites de votre lettre de motivation un vrai sésame pour l'entretien

Postuler : faites de votre lettre de motivation un vrai sésame pour l'entretien

Par Vitisphere Le 16 mars 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Postuler : faites de votre lettre de motivation un vrai sésame pour l'entretien
E

crire une lettre de motivation est un exercice difficile car tout en justes milieux pour ne paraître ni trop sûr(e) de soi ni pas assez motivé(e). La lettre de motivation est la pièce principale de votre envoi : votre CV est une pièce jointe qui accompagne cette lettre, pas l'inverse.
Pour être lue, une lettre de motivation gagne à être courte (sauf si vous avez vraiment une histoire extraordinaire à raconter et/ou que vous postulez pour un poste où vous serez amené à rédiger... Et encore ! Si on attend de vous un talent de rédaction concise et synthétique, montrez-le dès ce premier test de vos talents en écriture par une lettre concise et synthétique). Comment en dire assez sans trop en dire ? Votre lettre de motivation n’a pas vocation à redire votre CV. Elle doit donner envie de vous rencontrer. C'est seulement au cours de l'entretien que vous devrez donner envie à votre interlocuteur de travailler avec vous. Gardez ces étapes en tête et demandez-vous toujours quels points vous souhaiterez évoquer durant l'entretien. Semez des indices à leur sujet dans votre lettre de motivation. Pour autant ne dites pas déjà tout : le recrutement est aussi une affaire de séduction !
Devant la page blanche dédramatisez : d'abord, la lettre de motivation n'est pas un exercice de modestie. Ensuite, la lettre de motivation ne parle pas autant de vous que de l'entreprise, son besoin et ensuite seulement vous direz pourquoi vous êtes le meilleur pour y répondre. Structurez votre lettre en deux ou trois paragraphes pour mieux identifier ces passages obligés dans votre réflexion : l'entreprise, son besoin pour le poste, vos compétences pour y répondre.

Le paragraphe sur l'entreprise ne sert que s'il montre à votre lecteur que vous savez à qui vous vous adressez, parce que vous ferez état d'un réel intérêt pour cette entreprise en particulier ; le recruteur connaît déjà son entreprise, bien sûr, il s’agit plutôt d'exprimer en filigrane que vous voulez travailler là et pas ailleurs. Le paragraphe consacré au besoin exprimé par l'entreprise dans son offre d'emploi consiste en votre traduction des compétences requises pour le poste. Vous pouvez reprendre les termes de l'annonce ou utiliser vos mots à vous, selon ce qui vous met le plus à l'aise. Montrez que vous avez compris l'enjeu du poste pour l'entreprise et glissez délicatement vers le fait que vous avez aussi compris cet enjeu du poste pour vous. C'est le troisième paragraphe. Alors seulement vous parlez de vous, de vos diplômes, expériences et goûts qui font de vous le candidat qu'il faut à votre recruteur.
Autre juste milieu délicat à cerner : comment se démarquer ? Tout dépend de l'entreprise auprès de laquelle vous postulez. Reliez la forme de votre lettre à la façon dont vous allez vous habiller pour l'entretien. Si vous aviez prévu d'y aller en costume-cravate ou en tailleur, respectez le formalisme suranné des formules convenues dès le premier contact, de "votre offre à retenu toute mon attention" à "je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée". Mais si vous savez déjà que vous pourrez vous habiller de manière plus décontractée, adaptez la décontraction de votre ton dans la lettre à celle que vous afficherez dans votre mise (toujours sur un papier impeccable et sans fautes d’orthographes, ni familiarités cependant). Notez qu’on évoque facilement le conservatisme du monde de la finance pour évoquer des entretiens d’embauche collets montés. On parle moins de celui du monde du vin, où la tradition impose parfois d’adopter un ton un peu plus formel que pour un poste équivalent dans un autre secteur. Dans le doute, en particulier dans le vin, préférez risquer d’être trop formel, plutôt que pas assez.
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé