Accueil / Commerce/Gestion / Tendance : Exportations françaises de vin stables en valeur mais en baisse en volume, avec un marché du vrac en berne

Tendance : Exportations françaises de vin stables en valeur mais en baisse en volume, avec un marché du vrac en berne

Par Vitisphere Le 20 février 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Tendance : Exportations françaises de vin stables en valeur mais en baisse en volume, avec un marché du vrac en berne
V

Viniflhor a présenté le 18 février dernier son tableau de bord spécialisé à la presse. En 2008, les exportations de vin sont stables en valeur (7, 8 Mds €, + 0,17 %/ 2007), mais enregistrent une baisse significative en volume (13,7 millions d’hl, - 10,5 %/ 2007) et ce pour la plupart des catégories de produits. La situation économique mondiale au ralenti et une parité euro/dollar et euro/livres défavorables expliquent en partie ces résultats. La crise financière intervenue à l’automne a eu pour effet d’accélérer la tendance à la baisse. Le vrac (21 % des volumes de vins tranquilles) est plus impacté (- 25,3 % en volume et - 2,45 % en valeur) que la bouteille (- 6,3 % en volume et +4,0 % en valeur). Les effervescents sont également touchés : - 4,4 % avec 1,5 million d’hl et -5,6% en valeur avec 2,4 Mds€. Le marché a été difficile vers les Pays Tiers (-14,55 %) plus que vers l’UE (- 8,7 % en volume).

Le volume des vins importés en 2008 est, lui, à la hausse avec 5,6 millions d’hl (+6,1%) pour une valeur de 550 millions d’€, (+ 1,1 ). Parmi ces volumes, le vrac qui en représente les ¾ progresse (+7,5 % en volume et +21,6 % en valeur). Le vrac vient essentiellement d’Espagne (2/3 des volumes, en progression sur 12 mois de +25%). Les importations en bouteille reculent (1215 mhl ;-1,5 %) malgré une forte poussée de l’Espagne (231 mhl ; + 45%).

Sur ses six premiers mois, la campagne 2008-2009 est marquée par un net recul du volume des transactions par rapport à la même période de la campagne précédente sur la quasi-totalité des VQPRD et des vins de pays et de table français.
Sur les cinq premiers mois de la campagne, dans la catégorie des VQPRD rouges, toutes les régions à l’exception de la Vallée du Rhône, affichent des volumes en net recul (-38% pour les Bordeaux, -18% pour le Languedoc-Roussillon, -13% pour le Val de Loire, -23% pour les Bourgognes, -5% pour le Beaujolais). Les AOC de la Vallée du Rhône sont les seules à enregistrer des hausses des volumes de vente, mais elles sont également les seules à connaître des cours moyens à la baisse (-5 à -10%, -15% pour les Costières de Nîmes).
Le marché des VQPRD rosés est très tendu avec des cours à la hausse, en cohérence avec une demande soutenue et des disponibilites en baisse.

Pour les VQPRD blancs, la situation est similaire avec une baisse quasi générale du volume des transactions sauf pour l'appellation Alsace dont le marché vrac progresse fortement (+60%) mais ne représente que 15 % des échanges. Les cours cumulés sont à la hausse pour la plupart des appellations. A noter la stabilisation du cours élevé du Muscadet et la baisse du prix du Chablis après plusieurs campagnes de hausse.

En vin de pays et vin de table rouges et rosés, l’activité est également en net retrait :
1 184 mhl soit -39 % pour les vins de table et 2 946 mhl soit - 21 % pour les vins de pays. Les vins de la récolte 2008 sont en retard encore plus significatif : - 49 % en vins de table, – 28 % en vins de pays. Après une hausse rapide d'août à novembre, le prix des vins de table se stabilise à moins de 3,60 €/°.hl. à 3,44 €/°.hl. La moyenne ponderée sur 5 mois est en progression de 5 %. Les cours des vins de pays sont toujours à la hausse et oscillent depuis la fin de l'annee 2008 dans une fourchette de 55 €/hl à 60 €/hl avec moyenne ponderée à 54,56 €/hl (+4 %).
Transactions également en recul pour les vins de table et de pays blancs malgré une reprise d'activité sur la fin 2008 et le début de l’annee 2009 : 415 mhl soit - 21 % / en vins de table, 929 mhl soit - 20 % en vins de pays. Les cours sont en moyenne supérieurs à ceux de la campagne précédente à cette même période de l’année.

[ Source : Viniflhor]

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé