Accueil / Viticulture / Nouvelle-Zélande : Les prévisions de récolte 2009 font craindre la surproduction

Nouvelle-Zélande : Les prévisions de récolte 2009 font craindre la surproduction

Par Vitisphere Le 20 février 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Nouvelle-Zélande : Les prévisions de récolte 2009  font craindre la surproduction
L

a récolte néo-zélandaise 2009 s’annonce plus petite que celle record de l’an dernier. Selon les prévisions de l’association des producteurs, elle devrait avoisiner les 275 000 tonnes contre 285 000 tonnes en 2008. Ce volume de récolte est toutefois nettement supérieur à la moyenne des 5 années antérieures (2003-2007) : 152 000 tonnes et suscite quelques inquiétudes au sein de l’industrie viticole néo-zélandaise. Le groupe Constellation, le numéro deux des producteurs du pays, a appelé les producteurs de la région de Gissborne à laisser des raisins sur souches : 650 tonnes de sémillon, reichnesteiner et chenin blanc, habituellement utilisés dans les assemblages avec le Sauvignon blanc, pourraient ainsi ne pas être récoltées. Ce tonnage représente environ 3% de la production de Gisborne qui s’élève à 24 00 tonnes. « Nous avons pris cette décision difficile de demander à certains de nos producteurs sous contrat de ne pas vendanger une partie de leur récolte. Ces producteurs seront payés et seront autorisés à vendanger et vendre leurs raisins s’ils trouvent un acheteur. En revanche nous prendrons tous les raisins de chardonnay, pinot gris et sauvignon blanc que nous avons sous contrat », a précisé Joe Stanton, le directeur général de Constellation. Joe Stanton estime que la récolte record de 2008 conjuguée au potentiel important de celle de 2009 risque de déséquilibrer le marché avec une offre excédant la demande pour les deux années à venir. Ce risque d’excédent est renforcé par la crise économique mondiale et les incertitudes qu’elle génère sur le comportement du marché.
Les vendanges devraient démarrer dès cette semaine dans la région de Gisborne pour les chardonnay destinés à la production de vins effervescents.

[Source : Otago Daily Time]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé