Accueil / Commerce/Gestion / Royaume-Uni : la grande distribution sommée de répondre des conditions de travail des ouvriers du vin du Cap

Royaume-Uni : la grande distribution sommée de répondre des conditions de travail des ouvriers du vin du Cap

Par Vitisphere Le 17 février 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Royaume-Uni : la grande distribution sommée de répondre des conditions de travail des ouvriers du vin du Cap
L

'association britannique de lutte contre la pauvreté War on Want dénonce ce mois-ci dans un rapport intitulé Sour Grapes les abus de la grande distribution britannique et de ses intermédiaires, en position dominante sur l'économie du vin en Afrique du Sud. En effet, le Royaume-Uni est le premier destinataire (27 %) des exportations sud-africaines ; or, les supermarchés britanniques domine la distribution de vin et vendraient 80 % des vins importés au Royaume-Uni. Les vins d'Afrique du Sud représentent 20 % des vins importés chez Tesco, 14 % chez Co-op, 12 % chez Sainsbury et 9 % chez Asda comme chez Morrisons. Leurs interlocuteurs ne sont pas les producteurs (sauf exception : seuls les gros producteurs-négociants comme DGB ou Distell seraient en relation directe avec leurs distributeurs) mais des compagnies de courtage britanniques, intermédiaires pour 90 % des vins sud-africains vendus au Royaume-Uni : 12 agents totaliseraient ainsi à eux seuls 80 % des ventes.

Au moment où les acheteurs britanniques font jouer la concurrence entre les pays du Nouveau-Monde, où les coûts de productions sont tendus à la hausse, les salaires et les emplois des ouvriers de la vigne sont les variables d'ajustement de la compétitivité des vins sud-africains.

Le rapport décrit une province du Cap où travailler la vigne une journée vaut moins de 4,50 €. L'association War on Want n'encourage en aucun cas le boycott des vins sudafricains, mais demande au gouvernement de légiférer sur les engagements des distributeurs sur les conditions de production de leurs fournisseurs tout en dirigeant son offensive médiatique vers la grande distribution.
Les portes paroles des chaînes de grande distribution se sont empressées d'assurer les consommateurs de l'attention portée aux conditions de travail des employés de leurs fournisseurs et ont mis en avant leurs engagements sociétaux. Tesco a notamment déclaré : "Nous prenons extrêmement au sérieux nos responsabilités sur la chaîne d'approvisionnement en Afrique du Sud et dans tous les pays où nous intervenons. Tesco vend une gamme de vins sud-africains qui porte le logo Fairtrade du commerce équitable. Nous sommes également membres de la Wine Industry Ethical Trade Association qui défend l'éthique dans le commerce du vin, citée par War on Want pour ses bonnes pratiques. Les salaires et couvertures sociales pratiqués par nos fournisseurs sont toujours au dessus des minima fixés par la loi nationale."

[ Source : le rapport Sour Grapes, disponible uniquement en anglais ]

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé