LE FIL

Vin et Santé

Le vin protègerait le cerveau de la sénilité et de la maladie d'Alzheimer

Jeudi 13 novembre 2008 par Vitisphere


Boire du vin, du vin seulement et modérément, protègerait des dégénérescences mentales, révèle une étude menée au sein de l'Université de Göteborg, en Suède. Depuis 1968, une équipe de chercheurs s'intéresse aux habitudes de vie et de boire de 1458 femmes. Parmi elles, avec l'âge, 162 ont développé des dégénérescences mentales, de la démence sénile à la maladie d'Alzheimer. Les femmes qui boivent du vin ont été statistiquement bien moins touchées que celles qui boivent de la bière ou des spiritueux. Le panel le moins touché est celui constitué de femmes qui boivent du vin à l'exclusion de tout autre alcool. D'après les chercheurs de l'université suédoise, les flavonoïdes contenus dans le vin, grâce à leurs propriétés anti-oxydantes, préserveraient les cellules grises de l'action destructrice des radicaux libres.


[ Source : Decanter ]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé