LE FIL

75 % des demandes d'arrachages françaises viennent du Languedoc-Roussillon

Jeudi 09 octobre 2008 par Vitisphere


A la date clôture de réception des dossiers, Viniflhor a reçu des demandes d’arrachage pour 14 390 ha sur les quatre départements viticoles de la région. Les chiffres par département, même s’ils ne sont pas définitifs, indiquent que les départements de l’Aude (4 960 ha) et des Pyrénées-Orientales (2 360 ha) sont en proportion les plus touchés, alors que l’Hérault résiste (3 570 ha). Dans le Gard, les demandes concerneraient 3 500 ha. Les dossiers prioritaires, selon les critères définis par Bruxelles, représentent 57% des surfaces. Il est à craindre que les 43 % restant ne puissent être servis en totalité, l’enveloppe fixée par Bruxelles étant limitée à 75 000 ha dans toute l’Union européenne.
Au niveau national, la France devrait avoisiner les 20 000 ha et les demandes en Espagne frôlent les 80 000 ha. Avec les seules demandes de la France et de l’Espagne, l’enveloppe est déjà dépassée.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé