Accueil / Politique / Cognac : le BNIC crée une réserve climatique.

Cognac : le BNIC crée une réserve climatique.

Par Vitisphere Le 03 juin 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cognac : le BNIC crée une réserve climatique.
L

e BNIC (Bureau National de l’Interprofession du Cognac), réuni en assemblée générale le 26 mai dernier, a voté le principe d’une réserve climatique destinée à contrer les effets néfastes sur le marché des variations de récolte dues aux aléas climatiques. Les années où la nature le permettra, les viticulteurs auront la possibilité de distiller jusqu’à 5hl d’alcool pur par hectare au-delà du rendement maximum autorisé. Cette réserve individuelle, qui devra être conservée en contenant inerte, pourra être débloquée les années de petite récolte, lorsque le viticulteur n’atteindra pas le rendement maximum. Le BNIC s’est également prononcé sur le rendement de la prochaine récolte : 10,85 hl d’alcool pur /ha contre 10,62 l’an dernier. Cette proposition de rendement, établie à partir de l’évolution du marché et des besoins en vieillissement, doit maintenant obtenir le feu vert de l’INAO et du Ministère de l’Agriculture. Enfin l’interprofession de Cognac a modifié ses statuts : la durée du mandat de président a été ramenée de 5 à 3 ans, le principe de la présidence alternée entre négoce et production figure désormais dans les statuts. Le changement de présidence, avec passage du témoin du négoce à la production, aura lieu le 23 juillet prochain.
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé