LE FIL

Un verre de vin contre la stéatose du foie

Mardi 20 mai 2008 par Vitisphere

Une étude de l'Université de Californie (Ecole de Médecine de San Diego) rapporte qu'une consommation modérée de vin (un verre par jour) divise par deux le risque de contracter une stéatose (maladie du foie gras non-alcoolique). La même consommation de tout autre alcool multiplie ce risque par quatre.

Les conclusions de ette étude sont à paraître dans le numéro de juin 2008 de la revue Hepatology ; à l'origine, l'étude était menée pour déterminer si les aspects protecteurs du système cardio-vasculaire d'une consommation modérée de vin ne risquaient pas d'exposer les patients qui pensaient protéger leur coeur à un risque accru de maladie du foie. Les chercheurs ont ainsi découvert qu'il n'en était rien, bien au contraire, en tout cas en ce qui concerne les pathologies du foie qui ne sont pas liées à une consommation excessive d'alcool. Le¨Professeur Jeffrey Schwimmer a cependant insisté sur deux conclusions connexes : le vin protège le foie lorsqu'il est consommé de manière modérée ; les patients atteints de maladies du foie liées à une surconsommation d'alcool ne doivent pas moins arréter totalement de boire toute forme d'alcool.

[ Source : www.medicalnewstoday.com ]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé