Accueil / / France : l'INAO autorise les copeaux à titre expérimental

France : l'INAO autorise les copeaux à titre expérimental

Par Vitisphere Le 21 septembre 2006
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
France : l'INAO autorise les copeaux à titre expérimental
L

es copeaux pourront être utilisés dès cette année, à titre expérimental, par les producteurs AOC qui en feront la demande en accord avec leur syndicat. Le comité national de l’INAO a donné son accord à cette demande d’expérimentation, qui devra faire l’objet d’un protocole argumenté et validé par la commission technique de l’INAO. L’utilisation des copeaux n’est autorisée que sur moûts et vins en fermentation (jusqu’en fin de fermentation malo-lactique), mais elle est interdite sur vins finis. « Les copeaux ne doivent être en aucun cas utilisés pour aromatiser les vins, ce serait totalement contraire à la notion de vin d’appellation d’origine contrôlée », explique François Roncin, de la commission technique de l’INAO. Nous autorisons uniquement les expérimentations encadrées et menées au moins sur deux ans, destinées à valider des hypothèses œnologiques : amélioration de la structure, stabilisation des tannins et des anthocyanes, meilleure expression aromatique des cépages …. A ce jour, deux autorisations ont été accordées : une dans les Côtes du Rhône, l’autre dans le Muscadet. L’autorisation prévue par Bruxelles est, à l’inverse, limitée aux vins finis. Ce projet européen d’utilisation des copeaux a été soumis à l’OMC, qui avait jusqu’au 9 septembre pour faire des observations. Le délai étant expiré sans qu’il n’y ait eu de réaction, le règlement d’application devrait être voté lors du prochain comité de gestion vin, prévu le 27 septembre. Le texte entrerait donc en application une dizaine de jours plus tard, le temps d’être traduit dans les différentes langues.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé