Accueil / Viticulture / Afrique du Sud : la protection de la biodiversité fait son chemin dans l'industrie du vin

Afrique du Sud : la protection de la biodiversité fait son chemin dans l'industrie du vin

Par Vitisphere Le 20 septembre 2006
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Afrique du Sud : la protection de la biodiversité fait son chemin dans l'industrie du vin
L
’industrie du vin sud-africaine a mis en place il y a deux ans the “Biodiversity and Wine initiative? (BWI) afin de promouvoir la viticulture durable et diminuer au maximum les atteintes aux habitats naturels d’espèces menacées. En novembre dernier, les premiers “BWI Awards? ont distingué 22 producteurs qui ont adopté les directives de protection de la biodiversité incluses dans le programme et qui ont passé avec succès un audit de certification. “Depuis, ils ont été rejoints par 34 autres vignerons, indique Sue Winter, chargée de développement du BWI. La superficie totale de terres aujourd’hui préservées est de 29 388 hectares, ce qui représente près du tiers des 100 000 hectares de vignobles dans la région du Cap. La préservation d’initiative privée progresse à pas de géant dans l’industrie du vin. La région du Cap est riche de milliers d’espèces végétales différentes. Les producteurs les plus engagés dans le “Biodiversity and Wine initiative? préservent au moins 10% de la surface de leur exploitation et doivent pratiquer une viticulture durable au vignoble et à la cave. Le BWI bénéficie entre autres du soutien financier du Green Trust, un partenariat entre le WWF et la banque sud-africaine Nedbank. “Le Green Trust a décidé de nous aider pour trois nouvelles années jusqu’en 2009, ajoute Sue Winter. Cela va permettre à d’autres producteurs d’adopter les principes du BWI.?
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé