Accueil / Commerce/Gestion / La Commission Européenne entrouvre la porte de la distillation pour les vins de table et d'origine, de France et d'Italie...

La Commission Européenne entrouvre la porte de la distillation pour les vins de table et d'origine, de France et d'Italie...

Par Vitisphere Le 07 juin 2006
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La Commission Européenne entrouvre la porte de la distillation pour les vins de table et d'origine, de France et d'Italie...
O
n s’attendait à un NO, c’est un YES du bout des lèvres ! Le Comité de Gestion viticole a autorisé, sur proposition de la Commission Européenne, ce mercredi 7 Juin, une distillation de crise en faveur des viticultures françaises et italiennes. Les demandes de l’Espagne et de la Grèce seront traitées prochainement.
Commentant cette décision, Mariann FISHER BOEL, Commissaire pour l’agriculture et le développement rural a dit : « L’Europe produit trop de vin pour lequel il n’y a aucun débouché. La distillation de crise offre une aide momentanée aux producteurs, elle ne traite pas le fond du problème ! Nous devons créer une organisation vitivinicole qui fonctionne avec des règles simples et claires assurant l’équilibre entre l’offre et la demande. Le 22 Juin, nous proposerons une réforme de l’OCM pour atteindre ces objectifs… » Pour la CNCV, qui avait demandé une distillation de 2 millions d’hl pour les AOC et pour les Vins de table et des prix de distillations égal à 4€ pour les AOC, et à 2,5€ pour les vins de table, « c’est trop peu,… tout reste à faire ». Denis VERDIER, Président de la CNVC ajoute : « Ces demi-mesures vont obliger les pouvoirs publics à lancer un plan social comme nous n’en avons encore jamais vu en viticulture ».
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé