Accueil / / Bourgogne : Le point de vue de l'oenologue sur les vendanges 2005

Bourgogne : Le point de vue de l'oenologue sur les vendanges 2005

Par Vitisphere Le 03 octobre 2005
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bourgogne : Le point de vue de l'oenologue sur les vendanges 2005
P
our Alain SERVEAU (Maison BICHOT) , consacré meilleur vinificateur de Pinot par DECANTER, « les vendanges se sont déroulées sur le deuxième quinzaine de septembre dans des conditions climatiques très satisfaisantes. Certains domaines ayant débuté trop tôt n’ont pas hésité à stopper leur cueillette pour bénéficier d’une meilleure maturité au vue des précisions d’une météo devenue optimiste. » Pour ce millésime 2005, les vendanges ont commencé par les blancs. On attend des vins blancs équilibrés, élégants avec une fraîcheur aromatique agréable. Les rouges ont pu bénéficier d’une très bonne maturité avec des prises de degrés naturels de 1 degré par semaine. Alain SERVEAU ajoute : « Les tannins ont également profités de cette maturité laissant espérer un grand millésime. L’état sanitaire était exceptionnel et nous a permis de conduire les vinifications avec des cuvaisons longues.» Comme dans toute les régions d’appellations, la présence de la crise, a poussé les vignerons à raisonner leur rendements pour obtenir des vins plus concentrés, avec de meilleures extractions de matière sur les vins rouges. Les pellicules étant très épaisses cette année, (cette observation est valable pour la plupart des vignobles de France), les vins seront bien colorés, avec des intensités aromatiques profondes et complexes. Alors 2005, millésime exceptionnel ? Alain SERVEAU est prudent : « Il faut tout de même attendre la fin des vinifications pour juger de son véritable potentiel, mais il y a tout lieu d’être optimiste ! » -> Pour connaitre les vins de Maison BICHOT
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé