LE FIL

Costières de Nîmes

Vigilance après la pluie

Lundi 12 septembre 2005 par Vitisphere

Les épisodes pluvieux des 6 et 8 septembre ont provoqué un léger retard dans les vendanges en Costières de Nîmes, rapporte son syndicat. Il reste encore plus de la moitié des parcelles de l'appellation à récolter. En conséquence de la forte pluie qui est tombée la semaine dernière, on note une légère diminution des concentrations car la vigne à tendance à stocker l'eau. Il faudra attendre 3 à 5 jours pour complètement retrouver l'harmonie des équilibres physiologiques. Parallèlement, on observe une réduction du potentiel alcoolique, ce qui est plus ou moins inquiétant selon les cépages. En outre, les phénomènes de ravinement des chemins créent des problèmes d'accès aux parcelles les plus éloignées.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé