Accueil / Commerce/Gestion / Bordeaux : Les regrets, les propositions, les inquiétudes du Président du CIVB.

Bordeaux : Les regrets, les propositions, les inquiétudes du Président du CIVB.

Par Vitisphere Le 13 mai 2005
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bordeaux : Les regrets, les propositions, les inquiétudes du Président du CIVB.
D
ans une longue interview accordée à LSA du 4 Mai, le magazine de la Grande Consommation, Christian DELPEUCH négociant en vin et Président du CIVB livre ses analyses et ses inquiétudes… Les regrets : "Bordeaux à un problème de surproduction. Idéalement, nous aurions du prendre des mesures à la fin des années 90, quand nous plantions encore des vignes…" La certitude : Le jour où on aura remis en adéquation l’offre et la demande, la situation s’assainira d’elle même… Le point d’équilibre se situe à 5,5 millions d’hl. Au dessus, les prix dérapent… Des propositions : Il faut impérativement réduire l’offre AOC. Pourquoi ne pas essayer de fabriquer autre chose que de l’AOC sur une partie du vignoble pour ne pas casser l’outil de production ? Une analyse : On a longtemps pensé que Bordeaux était au dessus du lot. A l’étranger, cela nous vaut beaucoup de problèmes, car le cépage est devenu la clef d’entrée… Des inquiétudes : Pour relancer nos vins sur la zone anglo-saxonne, il faudra passer par les critiques gastronomiques et les journalistes du vin. Ils ont un pouvoir très important. Or, Bordeaux essuie beaucoup de critiques depuis ces 5 dernières années !
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé