LE FIL

Plan de restructuration chez Sabaté

Mardi 14 décembre 2004 par Vitisphere

Le fabricant de bouchons Sabaté se recentre sur ses bouchons «technologiques» et se désengage de la production des bouchons naturels. La filiale bouchage du groupe Oeneo prévoit d’ici fin mars 40 licenciements sur son site de Céret (Pyrénées-Orientales), qui emploie 220 personnes. Deux autres vagues de suppressions de postes (20, puis 25 licenciements) sont envisagées l’an prochain. Sabaté prévoit également de se désengager de ses unités de production marocaine (78 salariés) et espagnole (100 personnes sur le site de Corchos de Merida). Sabaté veut dorénavant se concentrer sur son bouchon en matière composite Altec et sur son nouveau produit-phare, Diamant (conçu pour éliminer les risques de goût de bouchon). La division bouchage d’Oeneo a enregistré sur les neuf premiers mois de 2004 un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros, en baisse de 6,5% par rapport à la même période l’année passée.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé